Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Expertys, Agence immobilière CLAMART 92140

LA RUE AUX MAISONS EXTRAORDINAIRES

Publiée le 11/09/2018

Toulaho, la Maison de la Belle au Bois Dormant, la Maison derrière le miroir ou encore l’Arche de Noé… Ce ne sont pas là les habitations d’un conte pour enfant mais plusieurs bâtisses situées rue des Fougères à Clamart. Originales, étranges ou poétiques, elles ont toutes un point commun : leur créateur, Jacques-Emile Lecaron.

Cet architecte rêveur a bâti huit maisons dans cette rue, dix-sept en tout dans le quartier et une dernière est en attente de construction. L’aventure débute en 1972. A l’époque, Jacques-Emile Lecaron est un jeune architecte parisien qui a fait ses classes entre Paris et les Etats-Unis. Un de ses amis d’enfance aimerait s’installer en banlieue proche de la capitale et lui demande de se charger de lui construire une maison.

C’est par un heureux hasard, une journée d’août que l’architecte tombe en panne devant une agence immobilière de Meudon. Il passe la porte et l’agent immobilier le conduit rue des Fougères. « Je n’ai même pas eu besoin de descendre de voiture pour savoir que c’était l’endroit idéal, se souvient Jacques-Emile Lecaron. Cet endroit était un peu reculé, une petite enclave près de la forêt de Meudon. J’ai appelé mon ami et il a acheté le terrain. »

La première maison d’une longue série sort de terre. Faite de tôle ondulée et de verre, elle est baptisée la Maison d’acier. Deux ans plus tard, c’est Jacques-Emile Lecaron qui s’installe dans la rue des Fougères, dans une demeure qui va également faire office d’atelier pendant 37 ans (Source : Le Parisien)

Notre actualité