Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

L'actualité de CENTURY 21 Expertys

CLAMART DEBLOQUE DES FONDS POUR ENFOUIR LA LIGNE HAUTE TENSION

Publiée le 06/12/2017

Le chantier doit s’achever en 2025 et coûter au total 47 M€

 

C’est un chantier qui doit transformer le paysage entre Clamart et Le Plessis-Robinson, en faisant disparaître des kilomètres de fils électriques dans le ciel. Mais c’est aussi un projet très onéreux. Le chantier d’enfouissement de la ligne à très haute tension entre les deux villes vient de recevoir un coup de pouce du conseil régional d’Ile-de-France, qui a débloqué une enveloppe de 3 M€ pour la première phase du projet.

Une décision qui fait le bonheur des élus du secteur, en particulier le maire (LR) de Clamart, Jean-Didier Berger. « Une subvention de 3 M€, c’est une aide considérable, qui représente plus de 20 % du financement de la première phase (NDLR : très exactement 21,41 %), et qui démontre à nouveau tout l’intérêt stratégique de ce projet. »

 

Cette ligne à 225 000 volts, qui alimente tout le secteur jusqu’au sud de la capitale, survole notamment une partie de la D 906, empêchant notamment toute construction en hauteur. En enfouissant la ligne THT, les deux communes comptent reboiser la forêt et, surtout, valoriser les terrains urbains situés sur la départementale.

En tout, le chantier, qui a débuté durant l’été et qui s’étendra jusqu’en 2025, a été chiffré à 47 M€. L’Etat s’est déjà engagé à hauteur de 13 M€. « Nous espérons trouver un maximum de financements, venant de la Région, du territoire, de la métropole et du Département », poursuit Jean-Didier Berger.

 

Les deux communes traversées par la ligne contribueront également, mais de façon « très raisonnable », poursuit le maire de Clamart, espérant que l’investissement n’excédera pas 12 % du montant total.

Notre actualité